Indépendance de la CENI : l’ECC interpelle les sénateurs

L'Eglise du Christ au Congo (ECC) a demandé mercredi 9 juin aux sénateurs d'user de leur sagesse pour recadrer la proposition de loi Lutundula portant organisation, fonctionnement et attributions de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Le pasteur Éric Senga, le porte-parole du président de l'ECC, indique que ce recadrage doit plus concerner la neutralité, l'indépendance et la dépolitisation de la CENI :

« Nous voulons demander au Sénat, qui représente la sagesse de la nation, de pouvoir recadrer les choses. Parce que, vous savez que l’honorable Bahati Lukwebo a lutté à côté de la société civile tout le temps. Nous recourons à lui personnellement, à son bureau et aux sénateurs pour voir nos deux revendications. Notamment, celle de la neutralité ou de l’indépendance, de la dépolitisation de la CENI. »

Il s’agit d’essayer de « réduire sensiblement le nombre des délégués politiques et de laisser le bureau être dirigé par la société civile. Deuxièmement, la question du mécanisme de contrôle qu’on a mis en place pour essayer de veiller sur la traçabilité, la redevabilité de la CENI car vous savez qu’il a été reproché à la CENI dans la gestion, il y a surtout et notamment de la redevabilité. Il est important pour nous que les mécanismes de contrôle qui a été mis en place, reviennent dans les textes », a-t-il précisé.  

  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner