Etat de siège: le CSAC recommande aux journalistes le respect du code déontologique

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) demande aux journalistes de s’assurer du strict respect du code déontologique et de l’éthique du journaliste congolais dans la diffusion ou la publication de toute information portant sur les opérations des FARDC au Nord-Kivu et en Ituri pendant cette période d’état de siège. Il leur demabde aussi de s’informer auprès des sources militaires autorisées, et de traiter toute information du front avec responsabilité. Ces recommandations sont contenues dans le récent communiqué du CSAC, dans lequel cet organe conseille les professionnels des médias de s’interdire de diffuser toute information ou toute fausse information susceptible de démobiliser et de démoraliser les forces armées dans les territoires concernés par cet état de siège.

-Quelle lecture faire de ces recommandations du CSAC ?

-Ces recommandations risquent-elles de constituer une entrave à la liberté de presse et d'expression ?

Invités :

-Chantal Kanyimbo, rapporteur du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC).

-Gaby Kuba, président de l’Union nationale de la presse congolaise (UNPC).

-Me Charles Mushizi, avocat au Barreau de Kinshasa/Matete. Il est aussi spécialiste des droits de la presse et de la lutte pour la dépénalisation des délits de presse.

/sites/default/files/2021-06/150621-p-f-dialogueentrecongolais-00pad.mp3_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner