RDC: Bintou Keita condamne la prolifération des messages de haine tribale et de violence


La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Bintou Keita, condamne la multiplication des messages incitant à la haine tribale, à la violence et à l’hostilité entre les communautés observées dans plusieurs provinces du pays, y compris à Kinshasa. Mathias Gillmans, porte-parole de la MONUSCO, a rapporté ce message mercredi 16 juin au cours de la conférence de presse des Nations unies à Kinshasa.  

« C’est particulièrement vrai, particulièrement inquiétant dans les zones qui sont le plus touchées par la violence armée. Mais, on a aussi constaté une recrudescence de ces messages de haine, de ces appels à la haine tribale, à la haine ethnique ici à Kinshasa, dans le Mai-Ndombe, dans le Katanga. Donc, c’est vraiment une problématique nationale », note Bintou Keita.  

Dans le contexte d’une montée en puissance et d’une mobilisation des forces de sécurité, poursuit la même source, « il est absolument important que tous les Congolais se mettent derrière leur armée et fassent preuve d’une cohésion nationale ».  

Selon la MONUSCO, la cohésion nationale est extrêmement importante pour arriver à neutraliser les groupes armés et « à créer un environnement protecteur, une atmosphère qui permette la restauration de l’autorité de l’Etat là où l’Etat est encore trop faiblement présent ». 

Par ailleurs, la mission onusienne encourage le Parlement congolais à adopter la proposition de loi contre le tribalisme, le racisme et la xénophobie en cours d’examen à l’Assemblée nationale. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner