L’interdiction aux voyageurs Congolais de se rendre à Dubaï impacte négativement leurs affaires


L’interdiction faite aux voyageurs venant de la RDC, de l’Ouganda et de la Zambie de se rendre aux Emirats Arabes Unis impacte négativement les affaires de plusieurs Congolais qui s’y approvisionnent en marchandises. Cela va des véhicules aux appareils électroménagers, en passant par des vêtements. Nombreux demandent aux autorités congolaises de négocier pour que cela soit simplement mué en obligation de présenter un résultat négatif au test Covid-19.  

Les Kinois qui font le commerce entre Kinshasa et Dubaï disent être bloqués par cette mesure des autorités émiraties.   

« Cette fermeture nous impacte vraiment. Surtout que pour mon cas par exemple, j’avais déjà le billet et le visa pour la fin de ce mois.  Déjà un, deux mois nous devons faire la rentrée scolaire, ça nous permet d’aller faire des achats et nous permet de vendre. Nous avons été surpris par cette décision », a déploré une vendeuse dans un magasin de Kinshasa. 

Avec cette fermeture, d’autres commerçants, réfléchissent à d’autres moyens pour contourner cette décision et poursuivre leurs affaires.

« Si cela se prolonge, comme l’interdiction concerne la RDC, nous pourrons procéder autrement. Emprunter un autre chemin, par exemple, la Turquie, et de la, acheter son visa pour Dubaï », a expliqué un commerçant. 

Ces commerçants demandent aux autorités de la RDC de négocier avec celles des Emirats pour rouvrir leurs portes, en rendant obligatoire le test Covid-19 à l’allée comme au retour. 

Les Emirats Arabes Unis ont depuis le 11 juin interdit aux Congolais, Ougandais et Zambiens d'effectuer le voyage sur leur sol.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner