Maniema : des items de l’EXETAT bloqués à Kindu faute de moyens de transport


L'inspecteur principal de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) au Maniema, Albert Djamba Lunge, a affirmé éprouver des difficultés pour déplacer les chefs des centres et des cahiers d'items de l’examen d’Etat (EXETAT) à travers la province. Dans un entretien accordé à Radio Okapi lundi 5 juillet, il sollicite une aide aux autorités compétentes pour que ces cahiers d'items arrivent à la destination et que ces enfants passent les épreuves en bonnes conditions.  

" Nous avons obtenu notre code 68, nous sommes sûrs que nous sommes en train de présenter notre épreuve certificative d'une manière autonome cette année-ci. Ce qui peut être comme handicap, c'est le déplacement des chefs des centres de là où ils sont pour nous rejoindre là où nous allons faire la distribution des copies. Les autorités nous leurs demandons de nous offrir un bon moyen de déplacement, de nous faciliter la tâche de façon que ces enveloppes ou les épreuves certificatives arrivent à la destination pour que ces enfants arrivent à passer les examens d'une manière correcte ", a-t-il sollicité.

Selon Albert Djamba Lunge, 8 519 candidats sont attendus dans la province éducationnelle Maniema 2 pour passer les épreuves de l'examen d'État-édition 2020-2021, prévues le 12 juillet. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner