Forum des As : « Le Cardinal Monsengwo, un grand homme s’en est allé »

Revue de presse du lundi 12 juillet 2021.

La grève des médecins et la mort du Cardinal Laurent Monsengwo sont les deux sujets qui intéressent la presse congolaise lundi 12 juillet 2021.

Évacué le lundi 5 juillet pour des soins en France, l’archevêque émérite de Kinshasa est décédé dimanche 11 juillet à Versailles à l’âge de 81 ans, rapporte Forum des As.

Le quotidien rappelle que le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, a été ordonné évêque en 1980 des mains du pape Jean-Paul II, cette voix forte, proche du pape François, a inlassablement lutté pour la paix en République démocratique du Congo. C’est donc un témoin et acteur clé de l’histoire contemporaine du Congo qui s’est éteint. Un baobab qui est tombé.

Abordant le même sujet, Le Potentiel note que la République démocratique du Congo (RDC) perd l’un de ses acteurs majeurs de la démocratisation.

Décédé à Versailles, L’Avenir, Monsengwo retourne à son créateur. Des messages fusent de partout pour saluer la mémoire de celui qui aura joué un rôle important pour l’avènement de la démocratie dans ce pays.

Pour sa part, La Référence Plus qualifie Laurent Monsengwo de grand artisan du changement démocratique ; mais qui laisse la Rdc, malheureusement en chantier.

Pour le président de la République, « le Cardinal Monsengwo fut l’un des acteurs majeurs de la démocratisation de notre pays ». Et le journal en ligne Ouraganfm.cd signale que l’ex-Président Joseph Kabila est "attristé" par cette disparition du Cardinal Monsengwo. Car, pour Joseph Kabila, explique toujours Ouragan.cd, le cardinal a contribué significativement pour le progrès du pays.

Et pour sa part, Martin Fayulu rend hommage au Cardinal Monsengwo : "Il était, selon le président de l’Ecide, le ciment de la cohésion nationale".

Adolphe Muzito, coordonnateur de la coalition Lamuka, Monsengwo a combattu le bon combat. Pour Objectif-infos.cd, Moise Katumbi, le président de Ensemble pour la République estime que « Monsengwo a mené toute sa vie le juste combat ».

Au sujet du préavis de grève des médecins, le gouvernement et le banc syndical instituent une commission mixte pour examiner les revendications des blouses blanches. Selon le quotidien Forum des As, l’exécutif national est en passe de désamorcer la grève annoncée des médecins.

Et à l’EPST, Cas-info.ca signale le lancement des épreuves de la dissertation en marge de l’examen d’État édition 2020-2021.

A en croire ce journal en ligne, le Ministre Tony Mwaba séjourne à Mbanza Ngungu pour cette cérémonie. Folquin, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a inauguré une coopérative de pêche à Kinkole.

L’Agence congolaise de presse (ACP) indique que le Président de la République, Félix Tshisekedi, a inauguré, samedi, la toute première Coopérative de pêche et de commercialisation des poissons (COPECOP), au cours d’une cérémonie organisée à la cité de Kinkole, dans la commune Urbano-rurale de la N’Sele. Et au cours d'un échange direct entre le Chef de l'Etat et une cinquantaine de pêcheurs, en présence des ministres de la Pêche et élevage, des Affaires foncières et du gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, il a été relevé l'importance de la régulation du métier de la pêche fluviale et de l'élaboration d'une charte de pêcheurs afin de bannir certaines pratiques de pêche de prédation.

Et selon les membres de la COPECOP, fait remarquer l’ACP, certains artisanaux recourent aux moustiquaires imprégnées comme filets de pêche. Pour booster cette filière qui concourt à l'approvisionnement de la ville de Kinshasa en poissons, le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi a envisagé la modernisation progressive de la filière pêche tout en insistant sur l'encadrement des pêcheurs artisanaux.

COPECOP, comme l’explique l’ACP, c’est un projet-pilote d'encadrement des pêcheurs du pool Malebo entend affilier les pêcheurs du pool estimés à plus de 15.000 professionnels artisanaux répartis sur une dizaine de sites notamment Kinkole, Kingabwa, Gombe, Ngamandjo, Kinsuka, etc.

Dans un autre registre, Politico.cd qui fait parler les membres de famille de Kalev Mutondo, dément les affirmations de l’ancien bâtonnier Jean-Claude Muyambo selon lesquelles la femme et enfants de Kalev Mutondo ont tenté de le corrompre pour qu’il retire sa plainte contre l’ancien administrateur général de l’agence nationale de renseignements (ANR).

La famille Kalev fait allusion à une publication parue le mardi 6 juillet 2021, dans les colonnes de ce même media en ligne. Par ailleurs, cette Famille dit être totalement étrangère aux coutumes de corruption, d’escroquerie, de stellionat, et d’abus de confiance.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner