RDC : le ministre du Budget entame des consultations pour en finir avec la paie d'agents fictifs

Le ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, a entamé, lundi 12 juillet, à Kinshasa, les concertations, en premier avec la délégation du comité de suivi de la paie conduite Jean-Louis Kayembe wa kayembe, directeur général de la Banque central du Congo, afin de mettre fin aux problèmes d' agents fictifs repris chaque mois dans le fichier de la paie des fonctionnaires de l’Etat.  

Selon Aimé Boji Sangara, l'existence d'agents fictifs est à la base de la perte de millions de francs congolais du Trésor public.

« Ces pourparlers interviennent après l’état des lieux, de la situation de la paie des agents et cadres de l’Etat. Et pour y remédier, il faut tout de suite diligenter un audit de fond en comble du fichier de la Paie des agents et fonctionnaires de l’État. Et cet audit devra intervenir dans le meilleur délai, à très court terme, et pour qu’au niveau du fichier paie, qu’il y ait un travail de traitement de fichier », a-t-il indiqué.

D’après Jean-Louis Kayembe wa Kayembe, « il est important de souligner, qu'une fois que les agents fictifs seront élagués du fichier de la Paie, cela permettra de rationaliser la paie des agents de l'Etat, d’assainir le fichier de la Paie et enfin, maîtriser la masse salariale et cette opération permettra à l’Etat congolais, de récupérer de millions de francs congolais du Trésor public »

En amont, poursuit-il, « il y a un contrôle qui est en train d’être fait, parallèlement à ce qui se fait au niveau du ministère du Budget, au niveau du ministère de la Fonction. C’est également un contrôle efficace, parce que c’est là le point de départ ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner