Ituri : 18 corps sans vie découverts dans trois villages de Walesse Vonkutu


Dix-huit corps de civils ont été découverts par des secouristes de la Croix-Rouge dans plusieurs villages de chefferie de Walese Vonkutu dans le territoire de l’Irumu. La plupart de ces cadavres sont décapités, a indiquee le président de la Croix-Rouge d’Irumu, Beiza Katabuka, lundi 12 juillet à Radio Okapi. Selon lui, quatre de ces corps en décomposition ont été enterrés samedi dernier dans la localité Bandipete à 22 Kilomètres de Komanda.
Les victimes ont été tuées par des rebelles des ADF, actifs depuis environ deux semaines dans cette région.

Parmi les victimes, il y a trois femmes et deux enfants. Le président de la Croix-Rouge/Irumu demande aux autorités militaires de sécuriser la zone pour permettre aux secouristes d’accéder à des endroits, où « d’autres corps gisent encore sur le sol ».

De son côté, la société civile d’Irumu demande à l’armée d’imposer la paix dans cette chefferie frontalière pour permettre aux milliers de déplacés du territoire de Beni au Nord-Kivu et d’autres en Ituri de regagner dans leurs milieux. L’armée ne s’est pas encore prononcée sur cette question.

Depuis le début de ce mois, des rebelles des ADF ont intensifié les attaques contre des civils dans la chefferie de Walese Vonkutu, précisément sur l’axe routier Pont Loya-Trois antennes sur la route nationale numéro 4. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner