Examen d’Etat : les élèves ont respecté les gestes barrières dans les différents centre de Butembo


Les mesures contre la propagation de la COVID-19 ont été quasiment respectées dans les différents centres de passation de la session préliminaire de l’examen d’Etat, édition 2020-2021 à Butembo (Nord-Kivu), selon le constat fait par Radio Okapi. 

Dans tous les centres, le port du cache-nez était rigoureusement respecté par les élèves finalistes et même les surveillants. Des kits de lavage des mains étaient placés à l’entrée de chaque cours scolaire, tout comme devant les portes des salles de classe. Le prélèvement de la température était également de rigueur. 

Les finalistes rencontrés se disent satisfaits de l’épreuve de ce premier jour. C'est le cas de Naomie Kabuyaya et Germain Kakule de l’Institut Kambali :  

« J’ai trouvé les choses très faciles, j’ai très bien travaillé. Celui qui mange dans l’oisiveté ce qui n’a pas gagné de lui-même le vol. J’ai expliqué dans la mesure où le travail est indispensable pour la vie humaine. Aux finalistes je vais seulement leur dire de multiplier d’efforts pour aboutir à l’idéal…… Tout est conforme, rien n’a été impossible, tout a été possible pour nous. C’est promettant vraiment, nous allons nous assortir comme d’habitude. Le gouvernement doit d’abord renforcer la sécurité chez nous parce que ceux-là qui n’ont pas fait la dissertation sont des personnes comme nous aussi ». 

Les candidats à l’examen vont devoir affronter ce mardi 13 juillet l’épreuve de français oral. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner