Nord-Kivu : les groupes armés de Beni et Lubero appelés à déposer les armes

Le coordonnateur provincial du programme DDR-Communautaire, Jacques Katembo, a appelé mardi 20 juillet, tous les groupes armés de Beni et Lubero à se rendre dans 72 heures. Les milices visées sont notamment l’Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC), opérant dans ces territoires du Nord-Kivu.

Jacques Katembo dit avoir lancé cet appel à la demande du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, lieutenant général Constant Ndima, en séjour depuis ce week-end à Beni, en vue de permettre aux FARDC de se concentrer sur les ADF, précise le coordonnateur :

« Le gouverneur de province, qui séjourne à Beni, demande à tous les groupes armés de se rendre et se désarmer le plus tôt possible pour qu’il puisse s’occuper des ADF. C’est pourquoi nous avons programmé la reddition des groupes armés qui œuvrent sur le territoire de Beni et Lubero en commençant par l’UPLC, qui opère dans les groupements de Bapakombe et Mwenye dans le secteur des Bapere ». 

Ce groupe, qui est actif dans la zone depuis longtemps, poursuit-il, « est en train de tracasser la population. Le cas le plus récent c’est ce qu’ils ont fait à Mambume, où ils ont sommé l’infirmier titulaire à dégager le milieu et la population est en cavale parce qu’ils ont fui les exactions de ce groupe armé UPLC. Aujourd’hui, le secteur des Bapere qui est la région productrice du riz les populations sont maintenant en fuite sous pression de ces groupes armés ».

Le chef de DDR-Communautaire signale par ailleurs que ce groupe de UPLC Mayani avait déjà annoncé son intention de se rendre depuis mars 2019.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner