La société civile réclame la réouverture de la route Beni-Kisangani

La société civile de Beni a plaidé dimanche 18 juillet pour la réouverture du trafic sur la route nationale numéro 4, suspendue depuis deux semaines. Cette structure citoyenne appelle le gouverneur par sa présence dans la ville à faire tout ce qui est possible pour que la circulation redevienne normale sur cette route importante pour les provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri voire de la Tschopo.

C’est depuis plus de deux semaines que la circulation sur la route nationale numéro 4, qui relie Beni à Komanda en province de l’Ituri et Kisangani dans le Tschopo, est suspendue. Cette suspension fait suite à la multiplication d'attaques des rebelles ADF dans la chefferie de Walense Vonkutu entre Komanda et Luna. Récemment, le bureau de cette chefferie a été incendié par des assaillants. Des morts ont été enregistrés, ainsi que d’importants dégâts matériels. 

Samedi dernier, lors des échanges avec le gouverneur de la province à Beni, la société civile a plaidé pour que des efforts militaires soient fournis pour sécuriser cette route afin qu’elle soit réouverte à la circulation. Maitre Pépé Kavotha, président de la société civile en ville de Beni, explique: 

« La route nationale numéro 4, c’est une route considérée comme poumon, non seulement de la ville de Beni, mais aussi de la province de l’Ituri, de la ville de Butembo et partout ailleurs même jusqu’à Kisangani. C’est autant que nous aurions voulu que cette route soit réouverte le plus vite possible pour que la population fasse le trafic comme d’habitude et comme auparavant ».

Le gouverneur a promis la réouverture de cette route, assurant que l’armée prendra toutes les dispositions à cet effet. Toutefois, il appelle à la collaboration de la population sans le concours duquel le problème de la sécurisation du territoire ne pourra trouver une solution adéquate.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner