Tanganyika : le général auto-proclamé Mundus veut déposer les armes et se rendre aux FARDC


Le général auto-proclamé Mundus du groupe Maï-Maï Hapa na pale se dit prêt à déposer les armes pour l’instauration de la paix au Tanganyika.

Dans un entretien accordé mardi 20 juillet à Radio Okapi, le Leader Maï-Maï explique les raisons pour lesquelles il a pris les armes.

« Si j’ai pris les armes, c’est à cause de la mauvaise politique de notre province. J’ai mis 5 mois sans être payé jusqu’à devenir incapable de payer les frais scolaires de mes enfants à Kalemie », a-t-il indiqué.

Pour se rendre, l’ancien lieutenant-colonel de l’armée nationale congolaise, grade qu’il reconnait en rejetant celui du général, pose des préalables pour obtenir sa reddition :

reconnaître le grade son grade. 

Du côté de l’armée nationale, le commandant de 22e Brigade, le général Dieudonné Muhima se dit prêt à accueillir tout fils du pays ayant pris des armes, comme Mundus, et qui écoute l’appel du Chef de l’Etat à la reddition des groupes armés.

« S’il reconnait qu’il y a un Président de la République, qu’il se rende sans problèmes, sans conditions, on va l’accueillir au pays. Le Président a apprêté, vous savez le DDRC », a déclaré le porte-parole des FARDC, le capitaine Kalume Carlos Fazil.

Depuis, le Chef Maï-Maï multiplie des contacts avec les acteurs engagés dans la lutte contre l’insécurité dans la région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner