RDC : la gouverneure de la BCC veut « dédollariser » l’économie congolaise

Mme Malangu Kabedi Mbuyi, gouverneure de la Banque centrale du Congo (BCC) veut « dédollariser » l’économie congolaise et assurer la croissance de l’économie. C’est ce qui ressort de la cérémonie de remise et reprise  de ce lundi à Kinshasa.

La nouvelle équipe dirigeante de la Banque centrale du Congo, conduite par Mme Malangu  est entrée en fonction ce lundi. La passation du pouvoir a eu lieu en présence du ministre des Finances, Nicolas Kazadi.

Deogratias Mutombo, le gouverneur sortant présente la situation de la Banque centrale comme celle qui est en perpétuelle transformation en vue d’assurer sa solidité et son autonomie financière.

Le ministre des Finances, lui, a rassuré la nouvelle équipe dirigeante du ferme accompagnement du gouvernement qui reconnait l’Independence de la Banque centrale inscrite dans la constitution.

Mme Kabedi a remercié les agents et  cadres de la BCC et a souligné qu’elle  compte sur l’apport de tous pour réaliser les missions assignées à la BCC.

Fonctionnaire internationale et ancienne cadre du Fonds monétaire international (FMI), elle était cheffe de mission au Burkina Faso.  Elle est la première femme à occuper le poste de gouverneure de la BCC en République démocratique du Congo.  Elle sera secondée par deux vice-gouverneurs, à savoir MM. Dieudonné Fikiri et William Pambu.

Nommée par ordonnance présidentielle le 5 juillet dernier, Mme Malangu Kabedi Mbuyi remplace à ce poste, M. Déogratias Mutombo qui est nommé président du Conseil d’administration de l’Autorité de régulation des assurances (ARCA).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner