Forum des As : « Horizon 2023 : les prémices d'un bing bang politique »

 

Revue de presse du jeudi 22 juillet 2021. 

Elections 2023, de nouvelles alliances sont en gestation. A n'en point douter, dans les jours à venir, l'échiquier politique congolais connaîtra, si pas un tsunami, du moins une recomposition des forces en présence. C’est le sujet phare que la presse commente. Les médias reviennent aussi sur l’inhumation du Cardinal émérite Laurent Monsengwo. 

Déjà l'adhésion, il y a quelques jours seulement, de l'Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), formation politique dont Martin Fayulu est le président, au "Front citoyen contre le glissement" initié par Delly Sesanga serait l'acte 1 de ce bing bang politique, décortique Forum des As

Et ce n'est pas tout. D'autres grandes manœuvres commenceraient déjà dans les coulisses avant que de nouvelles alliances soient annoncées. On parle notamment d'une possible deuxième requalification de la majorité avec un probable rapprochement entre Moïse Katumbi et Joseph Kabila, ajoute le quotidien. 

En dehors de la politique, la majorité de journaux et sites internet reviennent sur l’inhumation de Mgr Laurent Monsengwo. 

Pour rendre hommages à ce personnage, Félix Tshisekedi et Sassou Nguesso jusqu’aux derniers adieux, constate La Prospérité. 

Il est certes vrai que tous les hommes mourront un jour. Mais, toutes les morts n’ont certainement pas de même signification. Laurent Monsengwo Pasinya, même mort, continue à faire bouger les lignes, fait savoir le quotidien. 

Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso, en assistant jusqu’aux derniers adieux de ses hommages, en ont mesuré la réelle grandeur de ce personnage aux talents pointus qu’il aura été, toute sa vie durant. Homme de Dieu, Homme des peuples du monde, Laurent Monsengwo a combattu le bon combat. 

Le cardinal Fridolin Ambongo a salué l’implication personnelle des présidents Félix Tshisekedi et Denis Sassou pour leur totale implication dans l’organisation des obsèques de Monsengwo, poursuit Cas-info.ca 

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kienge, les présidents du Sénat, Bahati Lukwebo et de l’Assemblée nationale, Mboso Nkodia Pwanga ont aussi assisté à cette célébration eucharistique, renchérit L’Avenir. 

Le tabloïd rappelle que mardi dernier, en marge des obsèques en mémoire de l’illustre disparu à l’esplanade du Palais du peuple, le Cardinal émérite Laurent Monsengwo Pasinya a été décoré par le Président de la République, à titre posthume, de la médaille de Grand coordon et admis dans l’Ordre national Héros nationaux Kabila-Lumumba, la plus haute distinction honorifique du pays. 

Au total 15 personnes -dont les deux chefs d’État, deux membres de la famille biologique et les prélats- ont été autorisées à assister à inhumation de la dépouille du cardinal Monsengwo, aux côtés de ses prédécesseurs Joseph-Albert Malula et Frédéric Etsou, dans les caveaux sont aménagés dans le sous-sol de la cathédrale, détaille pour sa part Actualité.cd 

Après l’inhumation, la tombe du cardinal Monsengwo est restée ouverte aux fidèles pour le recueillement. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner