Kasaï-Central : le gouvernement provincial prend des mesures « drastiques » face à l’augmentation des cas de COVID-19

Face à la montée « exponentielle » de cas positifs avec un cumul de 70 cas de COVID-19 pour le seul mois de juillet, le gouvernement du Kasaï-Central a pris le week-end dernier des mesures « drastiques » pour contrer sa propagation. Parmi ces mesures, figurent notamment la fermeture durant 15 jours, des discothèques et les boîtes de nuit, indique l'arrêté provincial, signé par le gouverneur intérimaire Tharcisse Kabatusuila.

En dehors du port obligatoire des masques dans les lieux publics, Tharcisse Kabatusuila interdit notamment les veillées mortuaires dans des maisons et des funérariums, les rassemblements de plus de vingt personnes. 

La tenue des cultes avec plus de personnes que les places assises sans respect des gestes barrières est aussi interdite. 

Un contrôle strict est imposé aux voyageurs en provenance de Kinshasa ainsi que d’autres provinces du pays, d’après toujours l’arrêté provincial.  

Les contrevenants à ces mesures, qui interdisent également un certain nombre des personnes dans les transports en commun, seront obligés de payer les amendes.  Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire liée à la maladie, ces mesures peuvent subir une modification, prévient le gouverneur intérimaire. 

Selon la division provinciale de la Santé, c’est la ville de Kananga qui enregistre le plus des cas de Coronavirus dans cette province. Le territoire de Luiza vient en deuxième position. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner