Mbuji-Mayi : le choléra refait surface dans la ville, 4 cas enregistrés


Quatre cas suspects de choléra ont été identifiés dans deux zones de santé de la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental).

Le chef de division provinciale de la santé, Dr Bonheur Tshiteku, a indiqué mercredi 28 juillet à Radio Okapi que deux cas proviennent de la zone de santé de Tshitenge et les autres proviennent de la province de Lomami et résident dans la zone de santé de Bonzola.

Les malades, a-t-il précisé, sont gardés à l’hôpital général de référence de la Muya, destinés pour la prise de l’épidémie de choléra à Mbuji-Mayi.

Parlant des causes, le chef de division provinciale de la santé lie ces cas à la consommation de l’eau de la rivière Kanshi :

« Les tests de diagnostic rapide (TDR) étaient positifs quand nous avons prélevé les échantillons qui sont déjà partis à l’INRB. Nous attendons les résultats de confirmation si c’est positif ou négatif. Il faut dire que cette population qui longent la rivière Mbuji-Mayi a de l’eau aménagée. On se dit que peut-être ils sont allés prendre de l’eau de la rivière au lieu de consommer les sources d’eau qui sont aménagées. Il y a déjà une équipe qui est constituée pour mener des investigations ».

Dr Bonheur Tshiteku demande à cet effet à la population de respecter certaines règles d’hygiène notamment le lavage des mains et la bonne cuisson des aliments : 

« La population doit prendre conscience de l’existence des maladies des mains sales dont le choléra. Il faut bouillir de l’eau ou traiter de l’eau avant de la consommer. Bien cuire les aliments et les manger chauds. Se laver les mains chaque fois qu’on quitte les installations sanitaires. A ceux-là qui vendent la nourriture, il faut couvrir et mettre les beignets qu’on vend dans les sachets ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner