Sud-Kivu : offensive des FARDC à Kalehe pour neutraliser les miliciens

Les FARDC ont lancé jeudi 29 juillet une offensive pour déloger le groupe Maï-Maï kirichicho dans le groupement de Ziralo en territoire de Kalehe. Ces offensives se déroulent dans le cadre de l’opération Kifagiyo (balai) qui vise à traquer et neutraliser les groupes armés afin de pacifier la province du Sud-Kivu

Les FARDC ont lancé une opération de ratissage dans les villages de Lulere, Kalamo et Mutale.

« Nous cherchons ces miliciens. Dès que nous sommes informés de leur présence, nous agissons pour restaurer la paix et l’autorité de l’Etat. Ce que nous demandons à la population, c’est nous signaler là où ces cachent ces miliciens qui sont les ressortissants de ce coin », a indiqué le major Tshimwang Louis-Claude, porte-parole de la 33e région militaire.

La situation est calme au lendemain de ces affrontements. Depuis ce vendredi matin, la société civile locale constate un retour progressif des populations dans les villages de Lulere, Kalamo et Mutale désormais sous contrôle des FARDC. Ce que confirme l’administrateur du territoire de Kalehe, Dede Mwamba :

«  Il y a eu un déplacement des populations. Mais ils sont en train de retourner, la situation est sous contrôle, nous sommes en train d’évaluer cela ».

Ces miliciens Maï-Maï kirichicho se caractérisent par des incursions et tueries dans les villages du territoire de Kalehe. Ils agressaient également les automobilistes sur les routes.

Delphin Birimbi, président de la société civile encourage les FARDC à restaurer l’autorité de l’Etat dans le respect des droits de l’homme.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner