Mbuji-Mayi : ultimatum de 7 jours pour libérer les maisons de l’Etat occupées illégalement

Une vingtaine de maisons de l’Etat de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) occupées illégalement par les inconnus doivent être récupérées dans un bref délai sur instruction du gouvernement provincial. Le chef de division provinciale de l’Urbanisme et habitat indique que ces maisons se trouvent dans le quartier OUA, dans la commune de la Muya.  Pierre Kabeya accorde un ultimatum de sept jours  à tous les occupants illégaux de ces maisons de l’Etat pour évacuer les lieux. Il précise qu’une  opération de déguerpissement forcé des occupants illégaux est prévue dans un avenir proche.

 Pierre Kabeya invite les occupants de ces maisons à libérer sans délai les maisons qu’ils occupent illégalement :

 «  Il s’agit de l’opération de déguerpir les occupants des maisons non éligibles aux charges communes de l’Etat supportées par le trésor public. Cela sera conforme aux dispositions pertinentes de l’arrêté ministériel 003 du 06 Avril 2006, déterminant les critères d’éligibilité aux charges communes de l’Etat supportées par le trésor public. Je suis en train de notifier ces occupants illégaux pour qu’ils puissent libérer sans délai les maisons qu’ils occupent illégalement ».

Le chef de division provinciale de l’Urbanisme et habitat précise que selon l’esprit de l’arrêté, il s’agit au niveau du chef-lieu de la province, du gouverneur de province, de l’inspecteur provincial chef de pool, du premier président de la cour d’appel, du procureur général, du commandant du service national, du commandant de la région militaire, de l’inspecteur provincial de la police, du directeur provincial de  l’ANR, du  directeur provincial de la DGM, de  l’inspecteur principal judiciaire provincial ainsi que des chefs de divisions.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner