Josué Aruna : « Nous devrions saisir le gouvernement Sama Lukonde d’annuler intégralement l’arrêté soutenant le Braconnage en RDC »

Une décision conjointe des ministres congolais de l'Environnement et des Finances de juillet 2020 avait autorisé l'abattage, la détention et la vente d'espèces protégées en RDC contre le paiement d'une taxe, libéralisant de fait le braconnage dans le pays.

« Nous devrions quand même saisir le gouvernement Sama Lukonde de pouvoir s’activer et d’annuler intégralement cet arrêté qui vient soutenir le braconnage », a déclaré le coordonnateur de la société civile environnementale au Nord-Kivu, Josué Aruna.

Ledit arrêté a refait surface il y a trois semaines dans la ville province de Kinshasa.

Selon lui, cet arrêté vient renforcer et légaliser la criminalité faunique.

« Si cet arrêté continue à rester, cela va rendre inutile tous les efforts fournis par le Chef de l’Etat en matière de conservation des espèces. » a-t-il souligné.

Invité de Radio Okapi ce vendredi 6 août, Josué Aruna évoque également les conséquences de cet arrêté sur le bassin du Congo dans cet entretien avec Jean Kasami.

/sites/default/files/2021-08/josuearunacoordonnateur.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner