Ituri : au moins 130 agents de SECOPE radiés de la liste de paie

Plus de 130 agents du Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE), dans la province éducationnelle Ituri 1 sont radiés des listings de paie de juillet par le ministère de l’EPST. Ce qui a suscité des remous au sein de ce service à Bunia.

Ces agents ont brûlé des pneus devant les installations de ce service pour exprimer leur ras-le-bol. 

 Plus de 2/3 des agents de SECOPE de différentes antennes dans la province éducationnelle Ituri 1 affirment qu’ils sont surpris de constater que leurs noms ne figurent pas sur les listings de paie de mois de juillet. Et pourtant, certains ont déjà presté pendant plus de trois ans.

Ils recevaient normalement leur salaire jusqu’au mois de juin. Selon eux, cette situation est consécutive au contrôle réalisé par une délégation venue de Kinshasa au mois d’avril dernier.

Pour exprimer leur mécontentement, ils ont envahi le siège de l’administration scolaire à Bunia où ils ont brulé des pneus. Les bureaux de la division provinciale de SECOPE et de l’ESPST ainsi que de la sous division urbaine ont été fermés. Ces manifestants exigent d’être rétablis dans leurs droits.

« Nous avons été engagés normalement en respectant le cursus. Mais nous nous rendons compte que nous sommes désactivés sans nous prévenir », dénonce Tambwe Baba, représentant de ces agents. 

Radio Okapi n’a pas pu joindre la hiérarchie de ce service de l’EPST sur la motivation de cette mesure de radiation de ces agents.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner