Maniema : l’ICCN sollicite l'accompagnement du gouvernement provincial pour la sécurisation du parc national de la Lomami

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) appelle le gouvernement provincial à accompagner son institution pour la conservation du parc de la Lomami. Lors d’une audience accordée mardi 10 août par le gouverneur intérimaire, le responsable du site de l’ICCN, Edmond Nkulu, a indiqué que le parc de la Lomami fait face notamment au braconnage et à l’insécurité. 

« De temps en temps, nous avons besoin du gouverneur pour mener certaines missions localement. Par exemple, dans le cas de la sécurité, il y avait de l’insécurité dans le parc, c’est avec l’accompagnement de l’autorité provinciale que nous sommes arrivés à mettre fin à ce qu’il y avait comme insécurité », a indiqué Edmond Nkulu. 

Le patron de l’ICCN a profité de l’occasion pour annoncer quelques projets d'intérêt communautaire qui seront exécutés dans les secteurs des Balanga et Bangengele. C’est entre autres la réhabilitation des routes de desserte agricole. 

« D’ici là, l’action agro-allemande dans la chefferie de Bangengele et le secteur de Balanga, va travailler dans des projets communautaires. L’action agro-allemande s’occupe souvent de la sécurité alimentaire. Et ils ont vu comme il n’y a pas des bonnes routes, il fallait d’abord commencer par réhabiliter ces routes pour permettre à évacuer les produits agricoles qui seront produits par ces populations locales autour du parc », a-t-il annoncé. 

Edmond Nkulu rassure de la disponibilité de l’ICCN à donner de l’expertise et un service de qualité dans le domaine de la faune. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner