Nord-Kivu : MSF construit 120 latrines publiques à Sake pour lutter contre les maladies hydriques

L’ONG internationale Médecins sans frontière (MSF) a lancé, depuis le mois de juin dernier, la construction de 120 latrines publiques pour la population du quartier Mahyutsa, à Sake, environ 27 Kilomètres à l’ouest de Goma, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). 

Ces toilettes sont construites dans l’objectif de « lutter contre le choléra » dans cette partie du territoire du Nord-Kivu. 

Dans cette région, plusieurs personnes recourent à l’eau brute du lac Kivu, « impropre à la consommation ». Mais aussi, des milliers de personnes vivent « sans latrines ». 

Une situation qui expose les habitants de Mahyutsa à diverses maladies d’origine hydrique dont le choléra, déjà endémique dans la zone. 

Selon le chargé de la communication de MSF, de janvier à juin 2021, la cité de Sake a enregistré au moins 190 cas suspects de cholera. 

Il ajoute que la construction de ces 120 latrines hygiéniques se fait sur base de la « mobilisation communautaire », c’est-à-dire que, la population locale offre « gratuitement les sites de construction et s’occupe du transport des matériels ». 

C’est encore la population qui aura également la charge de leur entretien, leur nettoyage et leur désinfection régulière. 

Ces latrines devront être livrées à la population d’ici à septembre prochain, promet MSF. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner