La Tempête des tropiques : « Nouvelle CENI, le piège d’un dialogue déjoué »

Revue de presse du vendredi 13 août 2021. 

Le Président du bureau de l’Assemblée nationale a remis les différentes correspondances en rapport avec les candidats délégués de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à la Commission politique, administrative et juridique (PAJ), en vue du traitement de différents dossiers par une autre commission paritaire majorité-opposition. Cette actualité et bien d’autres intéressent la presse congolaise. 

Selon La Tempête des tropiques, il s’agit des dossiers de 11 candidats sur les 15 prévus pour l’entérinement et les 4 restant vont provenir de l’opposition avec ou sans le PPRD. Christophe M’Boso qui ne voulait pas porter la responsabilité d’acte de responsabilité contre la République a aussi annoncé séance tenante la mise sur pied de la commission paritaire en demandant à ceux qui le désirent de se manifester auprès du Président de la PAJ, le Pr Mbata. 

Se libérant de cette charge, Christophe M’Boso vient de déjouer un piège de certains compatriotes qui s’époumonent pour leurs raisons propres à contester à l’heure actuelle la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI, adoptée à l’unanimité par les deux Chambres du Parlement, certifiée au niveau de la Cour constitutionnelle avant d’être promulguée par le Président de la RDC, estime le tabloïd. 

A ce sujet, L’Avenir tranche : « Le pays ne peut pas s’arrêter à cause d’une composante ». 

Christophe Mboso N’Kodia a appelé les députés à travailler dans le but de favoriser la mise en place des délégués devant composer la Centrale électorale, fustigeant par ailleurs l’attitude réfractaire des élus membres de l’opposition qui freinent, selon lui, la marche vers l’organisation des élections dans un délai constitutionnel. 

En effet, le Front commun pour le Congo (FCC) a saisi Christophe Mboso pour lui signifier qu’il ne va pas déléguer ses représentants au sein de la commission paritaire, censée examiner les candidatures des membres qui vont constituer le prochain bureau de Commission électorale. 

Reste à savoir si Ensemble de Moïse Katumbi et l’UNC de Vital Kamerhe ont aussi déposé les noms de leurs délégués. Ces forces politiques qui, à l’instar du FCC et Lamuka, posaient jusqu’à hier le préalable du consensus autour du successeur de Corneille Nangaa, rappelle pour sa part La Prospérité

L’Union Sacrée de la Nation serait donc déterminée à opérer un passage en force. Mais pour quels résultats ?  Des contestations ou élections chaotiques ? Shadary n’a pas tort d’évoquer la jurisprudence Malonda car on n’est quasiment dans la même configuration, pense le quotidien. 

Fait de sociétéForum des As revient sur des scènes de pillages et de destruction des biens appartenant aux commerçants indiens, qui ont éclaté dans la matinée du jeudi 12 août, à la 9ième rue du quartier industriel de Limete à Kinshasa. Plusieurs ballots de friperie extraits d'un container sur place ont été emportés sans le moindre remord. 

 « Victime d’empoisonnement », Matata Ponyo interdit de quitter le pays par le PG près la cour constitutionnelle, annonce Cas-info.ca 

Une décision que dénonce l’ancien Premier ministre Matata Ponyo. Il avait pourtant espéré un autre dénouement en raison de ses problèmes de santé, l’intervention d’un collaborateur du Chef de l’État et même d’une recommandation de son médecin traitant. 

Dans ce document, le sénateur affirme également avoir écrit au président Tshisekedi le 30 juillet dernier pour solliciter une autorisation de sortie du pays. Une démarche restée non concluante pour l’instant. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner