Tanganyika : la présence des Maï-Maï empêche la population de Lambo Katenga d’accéder aux champs

L’activisme de Maï-Maï Hapa na pale dans la province du Tanganyika, empêche les habitants du village de Lambo Katenga d'atteindre leurs champs, a dénoncé mercredi 11 août la société civile locale. Selon elle, depuis quelques jours, ces miliciens entourent le village et ses environs.  

La situation devient critique à Lambo Katenga. Elle contraint les paysans à vivre sans accéder à leurs champs, selon la société civile locale, qui en appelle à l’implication des services de sécurité.  La société civile indique que le renforcement de la présence des éléments Maï-Maï présumés Hapa na pale cause une psychose au sein de la population de Lambo Katenga.  

Des sources concordantes dans le secteur rapportent qu’un nombre important des miliciens armés se trouvent aux alentours de Lambo Katenga. 

Les assaillants ont établi trois positions supplémentaires dans les parties Ouest et Nord-ouest du village de Lambo Katenga, selon ces sources, avec comme objectif d’empêcher la population locale d’accéder aux champs. 

La société civile locale parle pour sa part d’éléments armés qui ont intensifié des patrouilles dans la région. Les habitants du secteur ont aperçu lundi dernier 35 Maï-Maï présumés Hapa na pale tous armés d’AK-47 avec 6 caisses de munitions traversant la route nationale numéro 5 vers le village de Lambo Katenga, a précisé la source. 

Le chef Lambo Katanga parle d’une présence inquiétante mais qui n’étonne plus : 

« C’est devenu fréquent. chaque fois que les gens se rendent aux champs, s’ils dépassent trois km ; ils sont fouettés. L’autre Mundus, c’est à 12 ou 15 km de chez-moi. Si vous êtes à Kasongo-Mukuli, vous êtes dans son entité ».  

Selon lui, le gouvernement et la MONUSCO peuvent mettre fin à cette situation :  

« C’est le problème du gouvernement et à la MONUSCO. S’ils veulent que les affaires cessent aujourd’hui ; ils peuvent le faire ».  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner