Kalemie : un leader Twa se rend à l'armée avec 39 personnes, dont 26 enfants

M. Kahengele Philippe, l'un des leaders de la communauté Twa, s'est rendu, lundi 9 août, aux autorités militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), dans la province du Tanganyika. L’évènement s’est déroulé au village de Lugogo 1, à 47 kilomètres sur l’axe Kalemie Bendera au Nord de Kalemie, en présence des Casques Bleus indonésiens basés à Bendera. 

Il a ramené  avec lui, 13 hommes, dont 9 femmes, et 26 enfants ainsi que des armes blanches dont 4 arcs à flèches, 5 machettes, 2 flèches et une houe. 

Philippe Kahengele reconnaît que les conditions de vie n'étaient pas favorables pour eux dans la forêt.

Ses hommes et lui ont eu peur d'être visés par les opérations militaires. D'où cette reddition. 

<<Nous étions d’un côté une partie pour les habitants et une autre réservée à Liwa avec ses hommes. Nous avons rencontré beaucoup de difficultés. Nous avons décidé de nous rendre au gouvernement  pour ne pas être victimes des effets collatéraux une fois Liwa sera visé par l’armée nationale>>, a-t-il indiqué. 

Philippe Kahengele qui se rend aujourd’hui faisait partie de Lieutenants proches du Seigneur de guerre Liwa. Il était le commandant de la première Brigade des Mai-Mai Hapa na pale de  Mundus dans la région. 

Cette brigade s’étend du point kilométrique 37 jusqu’à 80 et 20 km en profondeur sur l’axe Bendera jusqu’à Kabimba. Les combattants de cette brigade occupent illégalement des sites miniers d’or, qu'ils exploitent. Des allégations concoctées par plusieurs sources dans la région. Des allégations rejetées par ce leader twa. 

La Monusco à travers son programme Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) des combattants nationaux, dit poursuivre la sensibilisation des groupes armés pour obtenir la reddition de trois autres grands chefs des milices Twa. Il s'agit de Liwa, Kabeke et Kahimbi. Ce dernier  est un ancien de la Force navale des FARDC qui s’est rebellé il y a quelques années, contre l’armée nationale.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner