RDC : Lamuka accuse Félix Tshisekedi de vouloir « un bureau de la CENI totalement acquis à sa cause »

Dans un communiqué diffusé lundi 16 août, la plateforme Lamuka dénonce « une détermination morbide de M. Félix Tshisekedi de mettre en place un bureau de la CENI totalement politisé et acquis à sa cause ».

Pour s’assurer le contrôle de toute la chaîne électorale, indique le communiqué signé par Adolphe Muzito et Martin Fayulu, Félix Tshisekedi veut maintenant nommer « la personne qui publiera les résultats provisoires après avoir nommé celle qui publiera les résultats définitifs ».

Pour eux, Christophe Mboso, président de l’Assemblée nationale, est manifestement instrumentalisé pour préparer le glissement et la fraude électorale.

La loi organique sur la CENI est taillée sur mesure avec un bureau déséquilibré et politisé à outrance. « D’où la confusion qui entoure la mise en place des organes de la CENI dans le cadre de cette loi inique, contestée par la majorité des parties prenantes », poursuit la même source.

La solution à « l’impasse actuelle » passe par le consensus entre toutes les parties prenantes sur les réformes institutionnelles. Il faut mettre en place un organe de gestion des élections indépendant et impartial. Car, « le peuple congolais attend impatiemment les élections transparentes et apaisées en 2023. Aucune fraude et aucun glissement ne seront tolérés », avertit le Présidium de Lamuka.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner