Tshopo : les agents de la CNPR réclament 40 mois de salaires

Les agents de la Commission provinciale de la prévention routière (CNPR) de la Tshopo lancent un SOS au ministre de Transports pour le paiement de leur prime et salaire. Dans un mémorandum adressé mardi 17 août à leur hiérarchie, ils affirment accuser quarante mois de non-paiement de leurs droits. Les soixante-cinq agents que compte ce service dans cette province menacent d’entreprendre « des actions citoyennes » si leurs revendications ne sont pas prises en compte. 

« Depuis 2017 qu’on a créé le service ici dans la province de la Tshopo, nous n’avons reçu ni la visite de nos chefs, ni l’assistance ni prime ni salaire ni un appel des autorités compétentes de la CNPR au niveau national. C’est pourquoi, par la voie légale, nous avons préféré écrire au ministre. Nous dépendons directement de la Commission nationale de la prévention routière (CNPR) et après  là, il y aura l’intervention du ministre », a déclaré Mataise  Pene Ndjali. 

Et de poursuivre :  

Il demande au ministre de tutelle d’intervenir pour qu’une solution soit trouvée à leur problème. Si la solution n’est pas trouvée dans cette démarche légale, ils menacent de recourir à « plusieurs autres voies » pour obtenir la paie de leurs primes ou salaires. 

Ces agents disent passer leur message à Radio Okapi « pour que la nation puisse nous écouter, (savoir) comment est-ce que nous souffrons, 40 mois impayés sans prime, sans salaire ni visite de nos chefs au niveau national ».  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner