Kasaï-Oriental : des militaires tracassent la population dans la mine de diamant de Katekelayi

L’administrateur de territoire de Luapatapata, Crispin Mbiya, a dénoncé ce mercredi 18 août, une forte présence des militaires dans la mine de diamant de Katekelayi dans le secteur de Mukumbi dans la province du Kasaï-Oriental. D’après lui, ils sont venus de l’auditorat militaire et se livrent aux tracasseries et à l’extorsion des biens des paisibles citoyens. 

« Ces militaires sont réquisitionnés par les particuliers pour sécuriser les graviers contenant du diamant. Quelques-uns détiennent des ordres de missions qui justifient le but de leur présence par la traque des éléments en divagation dans les mines.  Mais déjà certains se livrent aux tracasseries et à l’extorsion des biens des paisibles citoyens », a affirmé l’autorité territoriale. 

D’après l’administrateur de territoire de Lupatapata, cette forte présence militaire dans la mine de Katekelayi n’est pas la première du genre, étant donné que ce lieu d’exploitation de diamant est situé à environ 30 km de Mbuji-Mayi. C’est depuis plus d’un mois que cette forte présence est visible dans la mine de Katekeleya.  

Crispin Mbiya, demande aux autorités militaires de retirer ces hommes en uniformes dans la mine. 

« Vous verrez seulement un groupe de militaires soi-disant qu’ils sont venus sécuriser les puits. Les enfants, les gens du village, nous ne comprenons pas. Vous avez ce qu’ils font, surtout ceux de l’auditorat militaire-là, ils cherchent d’arrêter les autres, mais d’autres sont gardiens dans des mines, alors que nous avons la brigade hydro. Nous ici pour réquisitionner les militaires, il faut avoir l’aval du gouverneur de province », a-t-il expliqué. 

De son côté, le commandant de la 21eme région militaires au Grand Kasaï, le Général Marcel Mbangu affirme qu’une équipe de FARDC a été déployée dans cette mine de diamant pour traquer les militaires en divagation qui tracassent la population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner