Lualaba : la crise alimentaire menace Sandoa, alerte le député Donat Tshimboj

La crise alimentaire menace le territoire de Sandoa dans la province du Lualaba, alerte, jeudi 19 août le député provincial, Donat Tshimboj. Selon lui, les champs de manioc sont attaqués par une maladie appelée « mosaïque ». 

« Je lance une sonnette d’alarme parce que dans ma circonscription électorale de Sandoa, toutes les huit chefferies du territoire sont attaquées par une maladie. Il semble que c’est la mosaïque qui fait pourrir le manioc dans les champs et ça [risque] de provoquer une crise alimentaire sans précèdent », a fait savoir le député Tshimboj. 

Face à cette crise alimentaire, plusieurs habitants de Sandoa sont obligés d’effectuer plusieurs kilomètres à la recherche de la nourriture, dans d’autres territoires. 

« Le manioc est la principale nourriture des habitants au Lualaba. Les habitants de Sandoa sont obligés d’aller dans d’autres territoires comme Kapanga comme Dilolo pour aller chercher à manger alors qu’il n’y pas de routes, il n’y a pas de moyen de transport comme les camions. Ils y vont à pied ou à vélo », regrette Donat Tshimboj. 

Il sollicite l’intervention du gouvernement central pour venir en aide à ces populations en détresse. Cette maladie frappe tous les territoires de la province du Lualaba. 

« Les populations se sentent obligés de demander à nous leurs élus et au gouvernement de chercher à leur envoyer à manger. Donc que la nourriture quitte la ville pour aller au village, ça c’est une catastrophe.  Nous demandons au gouvernement central d’intervenir parce que jusque-là, le gouvernement provincial ne fait rien », plaide-t-il. 

Le ministre provincial de l'agriculture du Lualaba n’a pas encore réagi à cette nouvelle. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner