RDC : la situation sécuritaire se détériore à Nyabiondo

La situation sécuritaire continue à se détériorer dans la région de Nyabiondo dans le territoire de Masisi dans le Nord-Kivu. Un acteur de la société civile a indiqué, mercredi 18 août, que six sites de déplacés sont enregistrés notamment dans les localités de Loashi, Bukombo, Nyabiondo et au-delà, dans le groupement Bashali Mokoto. Ces sites abritent environ cinq mille personnes, qui vivent dans des conditions inhumaines.

La situation est devenue intenable dans cette zone, affirme le coordonnateur du réseau des associations pour le développement (ARDA), Emile Muhombo, qui revient d’une mission de terrain dans la zone.

Il rapporte que des pillages, des tracasseries aux barrières, des arrestations arbitraires et autres formes d’exactions, commises par les groupes armés contre la population locale, ont contraint celle-ci à l’errance et empêche le déroulement de ses activités.

Emile Muhombo explique la situation :

« Depuis Masisi-Centre, Loashi, Bukombo, Nyabiondo… c’est devenu comme un triangle de mort ; parce qu’il y a des barrières, il y a des tracasseries. Je puis parler aussi de la zone de Kitchanga, (où) nous avons observé des arrestations arbitraires et cantonnement des personnes déplacées dans des cachots. Vous trouverez plus de cinquante personnes déplacées incarcérées (en rapport avec) le port des cache-nez ».

Les groupes armés Nyatura et APCLS, actifs dans la région, mais aussi certains éléments incontrôlés des forces de sécurité sont pointes du doigt pour ces bavures.

Selon M. Muhombo, au moins cinq barrières illégales sont érigées sur cet axe et empêchent la population de circuler paisiblement. Il lance un appel aux autorités à rétablir la sécurité dans le Masisi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner