Maniema : des poissons des rivières du parc de la Lomami en voie de disparition

Plusieurs espèces des poissons des rivières situées dans la zone tampon intégrante du Parc national de la Lomami sont en voie de disparition. Cette disparation est causée par la pêche à base des produits toxiques. 

Cette nouvelle est  le résultat de la recherche menée depuis quatre mois, dans la chefferie de Bangengele et le secteur de Balanga en territoire de Kailo dans la province du Maniema par la faculté des sciences agronomiques de l'Université de kindu en collaboration avec l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN)avec le financement de la GIZ. 

Cette étude a porté sur la pratique de pêche avec usage des plantes toxiques et son impact sur la biodiversité aquatique dans la zone tampon du parc national de la Lomami. 

 Selon le chercheur, Kintu Doudou, la population fait usage des plantes toxiques dans la pêche qui impacte négativement sur la biodiversité aquatique et la population qui consomme ces poissons pêchés par ces produits.

 Le responsable de l'ICCN, Nkulu Kalala, pour sa part  plaide  pour le renforcement des actions d'intérêt communautaire de cette population.

Cette étude a été menée depuis le mois d'avril de cette année sur ces rivières. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner