RDC : Gabriel Kyungu wa Kumwanza est décédé

Le président de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga et leader de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC), Gabriel Kyungu wa Kumwanza, est décédé samedi 21 août à Luanda en Angola, où il avait été évacué pours des soins.

Présent sur la scène politique congolaise depuis les années 1960, Gabriel Kyungu est parmi les treize fondateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), avec notamment Étienne Tshisekedi, au début des années 80.

Il meurt alors qu’il dirigeait encore l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, depuis le 20 février 2021, et le conseil d’administration de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) depuis le 3 juin 2019.

Tantôt au pouvoir, tantôt dans l’opposition

Agé de 83 ans, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, affectueusement appelé « Baba wa Katanga » entendez « Le père du Katanga », aura bénéficié des suffrages de sa population d’origine. Proche de Moise Katumbi et leader d’Ensemble pour le changement dans le Haut-Katanga, il est également président du G7.

Ancien gouverneur du Katanga vers les années 90 et proche collaborateur de l’ancien Premier ministre Nguz Karl-i-Bond et du président Mobutu Sese Seko.

Pendant cette période, il a été accusé d’être le principal instigateur de « l’épuration ethnique » visant les Kasaïens qui habitaient le Katanga.

Par la suite, il a été un opposant au régime de Mobutu. Il s’est donc rapproché de Laurent Désiré Kabila, tombeur de Mobutu.

Fédéraliste convaincu sur les traces de Moise Tshombe, Antoine Gabriel Kyungu a créé le parti UFERI avant de réussir à faire restaurer la mémoire de Moïse Tshombe, en rebaptisant certaines places publiques, comme la place de la Poste, aujourd’hui appelée « Place Moise Tshombe ».

Né le 24 octobre 1938 à Ankoro, de Marcel Kabulo Mwenda et d’Alphonsine Kibawa, il a été le leader charismatique de l’Union nationale des fédéralistes congolais (UNAFEC), membre de la Majorité présidentielle de l’ancien Président de la République Joseph Kabila Kabange, avant de passer ensuite dans les rangs de G7, un regroupement des opposants au régime de Joseph Kabila.

A l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir en 2019, il a pris ses distances avec Moise Katumbi pour se rapprocher du nouveau président de la République.

L’ex-gouverneur du Katanga a travaillé également dans l’administration publique, ensuite de 1965 à 1968, aux côtés de l’ancien ministre des Sports, Augustin Kibasa Maliba.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner