Haut-Lomami : 3 femmes arrêtées avec des enfants kidnappés à Luena

Plusieurs tirs ont retenti dans la soirée de mercredi 25 août, pendant plusieurs heures dans la cité de Luena, dans le Haut-Lomami.  Selon des sources sécuritaires, la police cherchait à disperser les manifestants qui voulaient se faire justice vis-à-vis des trois femmes accusées d’avoir kidnappé deux enfants de Luena. Dans cette confusion, trois personnes ont été blessées par balles.   

Des sources locales affirment que c’est tard dans la nuit que le calme est revenu dans la cité de Luena. 

Tout serait parti de l’arrestation par les services des renseignements de deux jeunes dames au village Luakabinda dans le territoire de Lubudi, province du Lualaba. Ces femmes avaient deux fillettes âgées respectivement de trois et quatre ans qu’elles avaient enlevées à Luena.  

Ne pouvant pas établir clairement le lien de parenté avec ces enfants auprès des agents des services de renseignements qui les interrogeaient, ces femmes ont été rattrapées par les autres agents des services de sécurité qui étaient à leurs trousses.  

D’après des sources sécuritaires, au départ, ces incriminées voulaient enlever trois enfants, le troisième s’est échappé et est allé alerter les parents de ceux qui ont été pris de force par ces femmes.  

Celles-ci ont été ramenées à Luena, où la population voulait en finir avec elles. Mais, elles ont eu la vie sauve grâce à la police.   

Mécontents de cette protection, les manifestants ont attaqué à coup de projectiles la maison du commandant de la police et celle de l’autorité administrative ainsi que le bureau de la police.  

Les éléments de la police sont intervenus pour rétablir l’ordre en tirant en l’air, afin de disperser les manifestants en colère.  

Des sources sécuritaires de Luena affirment que trois personnes ont été blessées par balles lors de ces échauffourées. Elles ont été admises à l’hôpital.   

Ces trois femmes, qui résident à Tenke dans le Lualaba, sont encore détenues au cachot de la police, avant d’être transférées au parquet à Bukama, renseigne les mêmes sources. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner