Nord-Kivu : le fonctionnaire délégué dénonce la libération d’un chef milicien qui insécurise la population

Le fonctionnaire délégué du gouverneur à Bukununu, Mumbere Muheni Amini, a dénoncé jeudi 26 août, la libération d’un chef d’une milice locale Katembo Kitakya, arrêté mardi dernier avec certains de ses combattants par la police locale en groupement Musindi, dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu).

D’après les déclarations de cette autorité administrative, Katembo Kitakya, chef Maï-Maï bien connu dans le milieu, aurait été appréhendé en possession de certains effets tels que armes blanches et des gris-gris.

« Le chef milicien Katambo qui sème la terreur et qui tue les gens et enlève les gens, terrorise les paisibles populations. Ce dernier était déjà arrêté par la police de Lubero. Il a été arrêté ça fait deux jours avec trois de ces combattants, mais nous regrettons beaucoup du fait que ces trois rebelles viennent d’être libérés par la police de Lubero, nous ne savons pas si c’est sur quel ordre de quelle autorité », a déploré le fonctionnaire délégué du gouverneur dans le Graben, Mumbere Muheni Amini.

Sa libération, par la police de Bukununu, a suscité des mécontentements de la population.

« Cette situation vient de créer une psychose, une panique totale dans notre agglomération de Bukununu, je pense que depuis longtemps katembo Kitakya c’est quelqu’un qui a des milices qui porte des lances pendant la journée, des armes blanches, des machettes et des lance pierres », a t-il expliqué. 

Le fonctionnaire délégué aux autorités provinciales, plaide à nouveau pour que cette milice soit mise hors d’état de nuire.

Par ailleurs, l’administrateur de Lubero, le colonel Ndonda Mandongo Donat, confirme l’information et ajoute qu’il a déjà donné l’ordre d’arrêter à nouveau ce chef maï maï ainsi que le commandant police local qui l’a libéré.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner