Mbuji-Mayi : 49 femmes souffrant des « fistules obstétricales » réparées grâce à l’appui de UNFPA

Quarante-neuf femmes souffrant des fistules obstétricales ont été réparées depuis le mois de mai dernier à ce jour au Kasaï-Oriental. Ces opérations gratuites ont été effectuées par la clinique « Fistule à cœur », qui a fait son bilan, le mercredi 1er septembre, depuis que la clinique a ouvert ses portes au mois de mai dernier dans la commune de Dibindi et qui fonctionne grâce à l’appui du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). 

« UNFPA donne des subventions pour que qu’elles soient gratuites. Aujourd’hui 49 femmes ont été réparées », a déclaré, Dr Marguerite Kunduma, la cheffe de bureau de UNFPA en mission dans le grand Kasaï depuis le lundi30 aout dernier. 

Plusieurs femmes dans le Kasaï souffrent des fistules, il fallait leurs venir en aide.  Dr Marguerite Kunduma se dit satisfaite du travail accompli jusque-là par la clinique. 

« Maintenant nous avons constaté qu’il y a beaucoup de fistules obstétricales dans le Kasaï. C’est comme ça que nous avons mis en place ce que nous appelons Fistules à Cœur, donc c’est une Clinique pour la réparation des fistules.  On a des prestataires qui ont été formés dans la chirurgie des réparations des fistules à Kinshasa, à Saint Joseph, 4 personnes ça veut dire un médecin et trois infirmiers qui ont été formés en nursing de chirurgie de réparation des fistules. Dans le temps, UNFPA a travaillé avec des campagnes ou on amenait des femmes avec des chirurgiens qui venaient à Kinshasa et puis on reparait. Maintenant ils sont en province », a-t-elle déclaré.  

Elle a encouragé les malades des fistules, de se présenter à temps à l’hôpital presbytérien, pour y être réparée. 

« Les femmes ne peuvent plus attendre les campagnes des réparations de fistules pour être réparée, parce que, la province est dotée des ressources humaines capables de réparer sur place et aussi des équipements. C’est à dire chaque fois qu’une femme a un problème des fistules, elle peut aller à la Clinique des Fistules à Cœur et être prise en charge », a renchérit le Dr Marguerite Kunduma. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner