Ituri: la FEC et la société civile saluent la suspension du trafic entre Komanda et Luna

Quarante-huit heures après la suspension de trafic sur la route nationale numéro 4 (RN4), entre Komanda et Luna, la Fédération des entreprises du Congo (FEC) et la société civile de l’Ituri, saluent cette mesure des autorités militaires.

« Je pense que nous n’avons pas de choix », a déclaré le président de la FEC en Ituri, Dhekana. Il estime que, c’est le prix à payer pour que les commerçants exercent leurs activités dans la sérénité. Mais, il craint que cette mesure, au cas où elle perdure, ne puisse avoir des conséquences graves sur le vécu quotidien de la population:

« Tout sera perdu, je crois qu’il y aura rupture de stock. Ça va impacter négativement sur la province de la Tshopo et de l’Ituri, sur la province de Haut-Uele même, car il y a une partie de la marchandise destinée pour Kinshasa qui passe via Kasindi- Kisangani, pour d’être mis dans les bateaux ».

Dieudonné Lossa, le coordonnateur de la société civile en Ituri, quant à lui, espère que, ce temps va permettre à l’armée de « restaurer la sécurité » sur ce tronçon qui est d’intérêt national dans les échanges commerciaux entre les différentes provinces de l’est du pays.

« Nous appelons la population à faire confiance à son armée qui est capable de faire mieux que ce que nous imaginons. Nous demandons aux autorités de mettre des moyens à la disposition de nos FARDC pour qu’elles fassent leur travail et dégagent le passage ».

 L’Ituri exporte vers le Nord-Kivu, le cacao, les bois sciés, du poisson salé,... Enn échange, le Nord-Kivu alimente les marchés de l’Ituri en produits manufacturés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner