Nord-Kivu : la situation sécuritaire et humanitaire est « déplorable » à Ufamandu, alerte un député provincial

La situation sécuritaire et humanitaire reste « déplorable » dans le groupement Ufamandu 1er dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Jean Bosco Sebishimbo, élu de ce territoire a lancé cette alerte mercredi 8 septembre. 

Selon lui, cette situation est due à l’activisme du groupe armé Maachano Haguma, qui est retourné dans cette entité après sa désertion du centre de reddition de Mubambiro. 

Une dizaine d’agglomérations du groupement Ufamandu 1er sont vidées des leurs populations. Ces habitants ont fui vers le centre de Kashovu, Nyamili et Remeka à cause de l’insécurité accrue causée par la milice Maacho, de retour dans cette région. 

Les conditions de vie de ces déplacés laissent à désirer, alerte le ministre élu de ce territoire. 

Il lance un plaidoyer auprès des humanitaires pour qu’ils puissent focaliser leur attention sur ce coin et subvenir aux besoins de cette population qui a presque tout perdu. 

« Pendant que cette population était au point de pouvoir récolter, voilà les rebelles viennent prendre possession de leurs espaces. C’est comme ça que la population a fui pour se concentrer là où, il y a au moins nos forces armées. Aujourd’hui, c’est une période pluvieuse qui commence. Ça veut dire que cette population a besoin des bâches pour se couvrir contre les intempéries », a-t-il alerté. 

Et d'ajouter : 

« Comprenez qu’une population qui a tout laissé. Ça veut dire que même du côté des vivres, même les ustensiles de cuisine. Ça vaut la peine que je fasse ce plaidoyer pour que les humanitaires puissent orienter les yeux vers là et ainsi voir cette population un peu soulagée ». 

Jean Bosco Sebishimbo dit fonder son espoir aux forces loyalistes pour permettre à ces populations de rentrer dans leurs droits. 

Depuis plus d’un mois, Maachano, en coalition avec un autre groupe armé de Ziralo au Sud-Kivu est très actif dans cette zone de Ufamandu 1er.   

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner