Beni : accrochages entre jeunes et forces de l’ordre

Une vive tension a été observée tôt ce vendredi 10 septembre matin dans certains quartiers de la ville de Beni (Nord-Kivu). Certains jeunes et des membres du groupe de pression « La Veranda Mutsanga », organisés en groupes des patrouilles pour faire face à l’insécurité urbaine, se sont accrochés aux forces de défense et de sécurité.

La tension est survenue aux environs de 4h45 minutes, heure locale, lorsque les forces de défense et de sécurité sont intervenues pour empêcher l’incendie de la résidence du chef du quartier et le sous commissariat de la police de Ngongolio dans la commune de Mulekera. Les causes de cet incendie ne sont pas encore clairement établies.

Cette tension a été observée dans les quartiers voisins de Kalinda, Tamende, Kangaembi et Butsili. Des sources locales parlent d’une personne blessée par balles, sans autres précisions. Des coups de feu ont été entendus pendant presque 2 heures dans ce quartier. Le chargé de la communication de la police à Beni annonce l’interpellation d’une cinquantaine des personnes. 

Depuis quelques semaines plusieurs quartiers des communes Mulekera et Bungulu de Beni sont touchés par l’insécurité. Des bandits armés, habillés en tenue de la police et des FARDC, font des incursions dans les habitations et emportent plusieurs objets de valeur et de l’argent. Certains de ces bandits opèrent avec des véhicules pour transporter les objets volés.

Cette situation a conduit certains jeunes à accuser les forces de l’ordre de passivité ou de complicité. Certains jeunes s’organisent en groupes des patrouilles dans certains quartiers de Beni. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner