Kinshasa : Constant Mutamba dénonce la répression de la marche de Lamuka et NOGEC

Le regroupement politique NOGEC (Nouvelle génération pour l’émergence du Congo) exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous ses militants arrêtés mercredi 15 septembre matin lors de la répression, dans la partie Est de la ville de Kinshasa, de la marche initiée par Lamuka et la NOGEC. Le coordonnateur de la NOGEC, Constant Mutamba qui le dénonce, ajoute qu’il a lui-même échappé à une arrestation en escaladant un mur. 

Toujours selon Constant Mutamba, la répression était forte pour une marche qui se voulait pacifique. La police, poursuit-il, a fait usage d’eau chaude ainsi que des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

/sites/default/files/2021-09/02._1509021-p-f-constant_mutamba_parle_de_la_repression_de_la_marche-00.mp3

  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner