Nord-Kivu : le député provincial Alexis Bahunga dénonce la recrudescence l’insécurité à Masisi

La situation sécuritaire demeure instable à la suite de l’activisme accru des groupes armés, dans le territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu. Le député provincial Alexis Bahunga, élu de Masisi, a déploré cette situation mardi 14 septembre.  

« Aujourd’hui, l’insécurité est concentrée notamment dans le groupement Ufamandu 1er, dans le Bashali Mokoto, dans le triangle Masisi-centre-Nyabiondo et Kahanja Mahanga », rapporte Alexis Bahunga. 

Selon lui, des combattants armés font de plus en plus de victimes parmi les civils, pendant que les villages se vident des leurs occupants. 

« Dans la nuit du 13 au 14, monsieur Balume Bushu a été assassiné à Masisi centre. Et la semaine dernière, il y a eu trois autres personnes qui ont été tuées », a-t-il déclaré.  

Balume Bushu était le chef d'antenne de DDR-C dans ce territoire. 

Le député provincial Alexis Bahunga, qui dit reconnaitre les efforts des autorités de l’état de siège pour restaurer la sécurité dans ce territoire, demande aux autorités militaires de redoubler d’efforts :  

« Nous appelons aux FARDC de tout faire pour protéger la population civile pendant ces opérations ».  

Le porte-parole de la 34ème région militaire, lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, assure que les opérations militaires planifiées dans le cadre de l’état de siège se poursuivent dans le Masisi.  

Il annonce que quatre villages ont été repris des mains des combattants de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS). 

Grâce à ces opérations, quatre villages à l’ouest du groupement Bashali Mokoto, ont été repris des mains des combattants de l’APCL), le mardi 14 septembre, annonce le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner