Tanganyika : rentrée scolaire « hypothétique » dans le secteur de Nyunzu à la suite de conflits communautaires

 

 La rentrée scolaire fixée au 4 octobre prochain en RDC, reste incertaine dans les écoles du secteur sud-Lukuga du territoire de Nyunzu, dans la province du Tanganyika. 

Les derniers conflits intercommunautaires qui ont refait surface dans la zone ont détruit la plupart des bâtiments scolaires. Une situation qui concerne une dizaine d’écoles avec plus de trois mille enfants qui risquent d’être privés de leurs écoles, déplore le chef de la Sous-division de l’EPST-Nyunzu 1, Ernest Mwamba Salumu.  

En dehors de la destruction des écoles dans le Secteur Sud-Lukuga dans le territoire de Nyunzu, il y a l’absence des mobiliers voire des latrines dans les écoles qui ont fonctionné dans la zone, l’année scolaire 2020-2021. 

« Nous avons déjà instruit les chefs d’établissements de rejoindre leurs milieux respectifs mais il y a un problème qui se pose. Comment est-ce que les enfants vont étudier ? Comment est-ce que les enseignants vont persister ? Et puis presque la quasi-totalité des écoles du sud-Lukuga sur l’axe Manono sont touchées par les conflits. Les bâtiments sont endommagés ; il n’y a même pas des bancs pupitres? », s’interroge Ernest Mwamba Salumu. 

Il sollicite à cet effet, l’intervention du gouvernement : 

« Nous demandons l’appui du gouvernement provincial qui pouvait nous venir en aide. Que ces gens-là puissent avoir une aide sur le plan de la nourriture même une aide sur le plan des infrastructures ».  

La situation d’instabilité connue dans le secteur sud-Lukuga est survenue après la mort du chef Mukimbo en janvier 2020. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner