Tanganyika : l’insécurité risque de perturber la scolarité des élèves déplacés de Nyunzu

 La rentrée scolaire risque d’être perturbée au regard de l’insécurité grandissante dans le territoire de Nyunzu (Tanganyika) et qui a occasionné des milliers de déplacés dont des élèves, vers le centre de Nyunzu. 

 Le député national Emmanuel Mukundi qui a fait cette déclaration le lundi 20 septembre à Radio Okapi, parle d’un manque criant d’infrastructures pour accueillir tous les élèves déplacés. 

« La situation de nos écoles dans le territoire de Nyunzu est très déplorable. Les infrastructures sont très délabrées et certaines ont été détruites par les guerres. Les enfants sont déplacés dans des milieux où il y a la rébellion Apa na pale et se retrouvent à Nyunzu-centre. Et les écoles de Nyunzu n’ont pas la capacité d’accueillir tous ces enfants qui se sont déplacés », alerte Emmanuel Mukundi. 

Il souligne que les écoles qui étaient déjà délabrées ont été détruites par les différentes attaques attribuées à des combattants de Apa na Pale.  

 L’élu de Nyunzu demande à cet effet au gouvernement de trouver une solution urgente et durable face aux exactions de ces combattants : 

 « Nous demandons au gouvernement de faire tout son possible pour que cette guerre s’arrête. La population a été très contente de recevoir le gouverneur de province, le chef de l’armée ainsi que le patron de la MONUSCO dans le Tanganyika. Elle attend de ces autorités, des solutions face à cette insécurité ». 

 Le député national Emmanuel Mukundi souhaite notamment voir les enfants de Nyunzu, bénéficier de la gratuité de l’enseignement.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner