Lomami : les ministres provinciaux et agents du gouvernorat en grève pour impaiement


Les ministres provinciaux et des agents du gouvernorat de la province de Lomami sont en grève depuis lundi 20 septembre.
Ces hauts cadres de l’administration publique reclament la paie de 25 mois de la prime locale ainsi que 18 mois d’arriérés de salaire.
Les grévistes étaient dans la rue, le même lundi, pour exprimer leur mécontentement.

Ce mercredi, troisieme jour de grève, l’hotel du gouvernement provincial de Lomami ainsi quelques bureaux du gouvernorat de province ressemblent a un desert. Tous les cabinets ministériels, les bureaux des conseillers, ainsi que ceux des agents administratifs du gouvernorat de province sont restés fermés.
Les Ministres provinciaux, les conseillers ainsi que tous les agents du gouvernorat de Lomami étaient absents de leurs bureaux.

Malgré la promesse faite par le Gouverneur ad intérim, de transmettre leurs revendications à qui de droit, les grévistes tiennent au respect de leur mot d’ordre.

Cependant le maire de la ville de Kabinda, Joseph Kazadi Ngoyi, dénonce cette attitude des grévistes.
Selon lui, un ministre c’est la sommité, jamais cet homme d’État ne peut gréver :

" Quand on est responsable, on doit s’assumer. La population attend de nous tous sauf rien. C’est tres grave. C’est une affaire qui est presque générale, ce n’est pas seulement une affaire de la Lomami. La politique c’est comme dans l’armée, il n’y a pas de syndicat. On ne greve pas".

Depuis le début de ce mouvement de grève, quelques observateurs disent ne pas comprendre les motifs de la suspension pendant 18 mois par le gouvernement central, de la retrocession envoyée à la province de Lomami. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner