Lomami : impayés depuis 18 mois, les ministres provinciaux demandent l’implication de Felix Tshisekedi

Les ministres provinciaux de Lomami, lancent un cri d’alarme suite au non-paiement de leurs salaires depuis bientôt dix - huit mois. Au cours d’un point de presse tenu vendredi 17 septembre à Kabinda, chef-lieu de la province, le porte-parole du gouvernement provincial demande l’implication du premier ministre et du Chef de l’Etat pour débloquer cette situation d’impaiement. Selon lui, ce n’est pas la première fois que le cas des arriérés des salaires des ministres provinciaux de Lomami soit évoqué, mais toujours sans succès.

Jean Hilaire Kazadi Mutambayi invite le premier ministre à décanter cette situation :

« Nous comptons 18 mois d’impaiement et nous sommes devenus incapables de supporter nos familles. Nous avons besoin de vivre et nous en avons le droit. Nous sommes devenus incapables de faire n’importe quoi. Nous demandons au premier ministre, chef du gouvernement, pourquoi ceci doit être bloqué. Nous avons débuté à crédit, sans frais d’installation,  et sans salaire, nous risquons encore de partir à crédit, sans frais d’indemnité de sortie. D’ici là, il y aura les élections des gouverneurs, c’est inconcevable. Nous ne comprenons pas pourquoi cela arrive comme ça ».

Le porte-parole du gouvernement provincial de Lomami invite Felix Tshisekedi de s’impliquer personnellement pour mettre fin à cette  situation.

« Nous demandons au Président de la République son implication personnelle. C’est une situation qui a été déja débattue même dans les conférences des gouverneurs.   Il n’y a pas les frais de fonctionnement,  il n’y a pas les frais d’investissements,  il n’y a pas de rétrocession, finalement on ira où ? On a mal fait puisqu’on travaille dans les gouvernements provinciaux ? Pourquoi nous pouvons compter autant des mois et le gouvernement central n’en compte pas? Ça devient maintenant normal. On peut faire quoi? Cher Président, cher chef de l’Etat,  vous êtes le garant de bon fonctionnement, et nous avons besoin que les provinces soient rémunérées. En province, il y a les humains qui souffrent, 18 mois, c’est trop. Pourquoi  cette injustice sociale? », s’est-il interrogé.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner