Kinshasa : des familles déplorent des exigences vestimentaires à l’entrée du cimetière "chemin du paradis"


Situé à Mitendi, dans la commune de Ngaliema, l’accès au cimetière « Chemin du Paradis », est refusé à toute personne habillée en culotte ou portant des babouches.
Selon l’un des responsables de ce site, qui a requis l'anonymat, cette règlementation est une façon d’honorer les morts.

Le reporter de Radio Okapi, a indiqué qu'à l’entrée du « Chemin du Paradis, musée de mémoire », ce sont des centaines de personnes qui affluent, visages tristes. D’autres crient leur douleur.

Cependant, cette exigence ne plait pas à tout le monde. Des nombreuses familles éprouvées qui partent y enterrer leurs morts désapprouvent cette façon de faire.  

Ceux qui portent des culottes ou autres babouches sont stoppés à l’entrée du cimetière. L’accès leur est refusé au motif que leur accoutrement pose problème.

Un des responsables du site est formel : « les morts méritent un minimum de respect », affirme-t-il sur un ton ferme. « Tout le monde doit respecter ce règlement » ajoute-t-il.  

Certaines familles endeuillées refusent de se plier à ces exigences qu’elles qualifient d’absurdes.

« Je suis venu enterrer ma belle-mère, je suis surpris, d’autres conditions sont bonnes j’ai vu leur directeur qui me parle que tout le monde qui porte des babouches ne peut pas entrer. Ça je l’ai trouvé « absurde ». Je ne pouvais pas imaginer, je ne pouvais pas comprendre quelqu’un qui pleure, c’est un lieu qui doit accepter tout le monde, c’est la dernière demeure », a deploré un homme d'une quarantaine d'années qui a requis l'anonymat.

Pour lui, l’amour, c’est ce qui est le plus important :

« Pour moi, c’est le cœur, c’est le souci et l’amour qu’on porte à la personne qui vient de nous quitter qui est le plus important »  

Outre le port de culotte et de babouches, celui de maillot de corps (singlet) pour les dames est aussi interdit ici. Les familles éplorées demandent la suppression pure et simple de ces interdictions.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner