L’église catholique de Bukavu préoccupée par les attaques armées visant les lieux sacrés

L’église catholique de Bukavu, à travers la commission diocésaine Justice et paix (CDJP), se dit fortement préoccupée par les attaques armées qui visent les lieux sacrés. Elle prend pour dernier cas la paroisse de Kadutu qui a été attaquée par des bandits armés cette semaine.

Ces hommes armés ont ligoté les prêtres avant d’emporter une importante somme d’argent.

Pour l’abbé Justin Nkuzi, directeur de la CDJP, plusieurs facteurs sociaux peuvent expliquer ce phénomène. Il plaide pour un meilleur accompagnement des jeunes en vue de construire une société éprise de paix.

« C’est depuis une vingtaine d’années de guerre que l’on a vu un peu un mouvement d’acharnement contre les lieux sacrés. La perte du sacré fait problème. Il y a aussi un chômage qui jette dans la rue beaucoup de jeunes délinquants. Et puis, il y aussi une grande promiscuité dans cette ville de Bukavu. On ne sait plus qui habite la ville. Ça signifie qu’il y a des nids d’insécurité qui se développent et il n’y a pas une cartographie pour les dénicher », a expliqué l’abbé Justin Nkuzi.

Il dénonce aussi une acquisition facile des armes :

« Où est-ce qu’on peut trouver des armes si ce n’est dans un circuit mafieux. C’est qui est plus difficile,  c’est le fait que les gens savent mais ils ont peur de dénoncer. Mais on dirait que ceux qui viennent commettre des forfaits chez nous, connaissent parfaitement ces lieux. Tout le monde devrait prendre cette question comme une réelle préoccupation en commençant par les familles ».  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner