Spoliation de la baie de Ngaliema : toutes les constructions seront rasées, prévient Pius Muabilu

La baie de Ngaliema est spoliée de bout en bout, regrette le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu. Après une descente effectuée samedi sur la rive gauche du fleuve Congo à Kinshasa, dans la commune de Ngaliema, il promet de « raser » toutes les constructions érigées ou qui seront dressées.

« Que tout celui qui a un document quelconque vienne montrer ce document là avant qu’il ne commence quoi que ce soit, qu’il continue à travailler sur terrain. Ceux qui s’y aventurent vont perdre. De toutes les façons c’est la zone 3 de la corniche, tous les compatriotes qui sont venus s’aventurer ici devraient savoir qu’ils le veuillent ou non, ça sera rasé », prévient le ministre.

Selon M. Muabilu, cette zone est « non aedificandi », c’est-à-dire où on ne peut pas construire.

« Donc, ça ne sert à rien qu’ils puissent gaspiller leur argent. L’Etat de droit ce n’est pas une chimère, l’Etat de droit c’est une réalité. Personne, alors personne n’est au-dessus de la loi, parce que tous les noms que vous nous citez, ce sont des personnalités qui ont été ministre, ce sont des noms connus. Il faut que ça s’arrête », a affirmé le ministre de l’Urbanisme. 

Le ministre d'État à l'Urbanisme et Habitat était accompagné de son collègue des Affaires foncière, Molendo Sakombi, et des experts de leurs ministères. Ces derniers veulent mettre fin à « la gabegie foncière et urbanistique qui a élu domicile en RDC ».

« Ce qui est mieux à faire en cet instant c’est d’abord de faire rapport à qui de droit, comme mon collègue des Affaires foncières venait de le dire ici, Et prendre des mesures préventives », a indiqué Pius Muabilu.

Selon Wikipédia, la baie de Ngaliema est située sur la rive gauche du fleuve Congo, au Nord-Ouest de la ville de Kinshasa, au niveau de la commune de Kintambo. C'est à cet endroit, dernier abri avant les chutes Livingstone, que Henry Morton Stanley choisit d'établir en 1879 un comptoir qui lui permit d'explorer l'ensemble du bassin du Congo.

Il lui donna le nom de Léopoldville, en l'honneur du commanditaire de l'expédition, Léopold II de Belgique. La baie servit de premier port à la ville, et ses rives accueillirent les premières implantations européennes. S'y jette la rivière Gombe. Elle doit son nom à celui d'un chef de tribu local, Ngaliema De Swata, avec lequel traita Stanley.

Le 24 avril 2019, l'Agence congolaise des grands travaux avait débuté les premiers échanges avec l'entreprise Startones pour la concrétisation du projet de construction de la corniche le long du fleuve Congo. Il y sera érigé des hôtels, restaurants, commerces, centres culturels, des logements collectifs.

Ce projet consiste en la construction des immeubles modernes, infrastructures attractives et d’urbanisation avec quatre quartiers à usage mixte le long du littoral sur une superficie de 187 hectares.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner