Ituri : les réserves protégées restent « sous menace permanente » des groupes armés

  

Les réserves touristiques de la province de l’Ituri subissent régulièrement les exactions des groupes armés, ont indiqué dimanche 26 septembre des sources locales. Il s’agit de Réserves de faune à Okapis (RFO), dans le territoire de Mambasa et le Mont Oyo dans le territoire d’Irumu. 

Sur place des combattants y font du « braconnage » et à l’exploitation des « minerais ». Comme conséquences, ces réserves ne parviennent plus à exercer leurs activités normalement. 

Depuis le mercredi 22 septembre, des hommes en armés identifiés aux ADF ont investi la réserve de Mont Oyo, située à environ 100 Kilomètres au sud de Bunia dans la chefferie de Walese Vonkutu, ont signalé des sources locales. Ce site touristique, avec ses grottes superbes, est plusieurs fois victimes des attaques d’hommes armés. 

Pour le moment, selon plusieurs sources, il est difficile d’y accéder, à la suite de la présence de ces combattants.  

La Réserve de faune à Okapis, dans le territoire de Mambasa, n’est pas épargnée par la menace des groupes armés. Plusieurs fois, des Maï-Maï font des incursions dans ce site pour y exploiter de l’or et faire du braconnage.   

Berce Disiki, du projet de conservation de l’Okapi indique que, non seulement les groupes armés constituent une menace mais aussi, la « chasse commerciale par les autochtones », qui exterminent les animaux.   

Pour y faire face, la RFO, avec son partenaire : l'association sans but lucratif non confessionnelle dénommée “World Christ Foundation” (WCF), sensibilise la communauté locale sur l’importance de la conservation de la nature, a indiqué, Berce Disiki. 

Entre-temps, la Réserve de faune à Okapis réitère sa démarche de la captivité de ces animaux. Mais, l’amélioration de la situation sécuritaire reste idéale, pour que cette espèce rare soit à nouveau accessible aux touristes. 

  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner