RDC : 12% des détenus souffrent de la malnutrition (MONUSCO)

 

 

Un rapport de l’unité d’Appui à l’administration pénitentiaire de la MONUSCO révèle qu’en RDC environ 12% des détenus sont malnutris et en moyenne un décès est enregistré chaque jour parmi la population carcérale dans une dizaine de prisons de 8 provinces du Pays, dont la ville de Kinshasa. Ce rapport a été partagé lors de la réunion convoquée jeudi 30 septembre par la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des sceaux, par vidéoconférence. 

 

Les huit provinces qui abritent les douze prisons couvertes par l’Unité d’appui à l’Administration pénitentiaire de la MONUSCO sont entre autres : Kinshasa, Kongo-Central, Nord-Kivu, Tanganyika, Sud-Kivu, Ituri, Kasaï-Central et Kasaï. 

Selon les responsables de la MONUSCO, le constat fait après leurs visites dans ces maisons carcérales est amer. Près de 12% des détenus souffrent de la malnutrition, parfois sévère, avec une moyenne d’un décès par jour. 

Par ailleurs, la ministre de la Justice et Garde des sceaux, en réponse à ce rapport, veut redynamiser la collaboration entre les autorités centrales et provinciales concernant l’approvisionnement des prisons en denrées alimentaires, ainsi que la gestion d’établissements pénitentiaires. 

A l’issue de cet atelier, il est envisagé qu’une solution durable sera trouvée pour pallier l’insuffisance des effectifs des policiers pour la sécurisation des prisons. Un cadre de dialogue a aussi été mis en place, comprenant les gouverneurs des provinces, le ministère de la Justice et la MONUSCO, pour une gestion concertée des maisons carcérales dans le pays. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner