Butembo : hausse de prix des fournitures scolaires sur le marché, occasionnée par l’insécurité

À deux jours de la rentrée des classes, les prix des fournitures scolaires ont grimpé de prix sur les marchés de Butembo, au Nord-Kivu.

En dehors des uniformes cousues localement, tous les objets classiques coûtent plus chers que l’année dernière.

Les revendeurs justifient cette situation par « l’insécurité dans la région », qui décourage les gros importateurs à faire venir d’importantes quantités de marchandises dans la ville. Ce qui crée une relative pénurie sur le marché.

« Nous ne vendons pas assez. Il y a beaucoup de difficultés parce qu’on brûle nos marchandises sur la route de Beni. Le paquet des cahiers qu’on vendait à 4000 FR (2$) à ces jours on le vend soit à 5000 FC (2.5), voire 6$ (12.000 FC). Le carton coûtait 30$, nous l’achetons à 36$ ou 40$... Un carton des cahiers coûte 35$ mais l’année passée il coûtait entre 25 et 30$ », ont témoigné, Kasereka Mukulu Samuel et Muhindo Prince, deux revendeurs des objets classiques au marché central de Butembo.

Cette situation fait qu’il ne s’observe pas l’engouement habituel au centre commercial de Butembo, non plus au marché central.

Les rares des parents croisés au marché, tous, se plaignent de la hausse du prix des fournitures scolaires.

Les parents appellent à l’intervention du gouvernement pour le rétablissement de la paix dans la région afin de permettre aux commerçants de poursuivre leurs importateurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner